Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

LMT > Manifestations > Séminaires du LMT

Recherche - Valorisation

Etude morphologique et mécanique multi-échelle de la dent restaurée

le 9 février 2017
13h30

Elsa Vennat, maître de Conférences au laboratoire MSSMat à Centrale-Supélec, interviendra lors du séminaire.

La carie reste encore aujourd'hui la maladie chronique la plus répandue dans le monde. Elle constitue une des causes de perte de substance dentaire avec les lésions non carieuses et les traumatismes. La longévité et la biocompatibilité de la restauration de la dent sont donc des enjeux majeurs de santé publique.Alors que la restauration de l'émail à l'aide de biomatériaux est aujourd'hui bien maîtrisée, les restaurations touchant la dentine ne sont pas suffisamment durables (5-10 ans pour un composite). Or, la durabilité de ces restaurations dentinaires est fortement liée à la couche d'ancrage de la restauration appelée couche « hybride ». Cette couche constituée de fibres de collagène (dentine déminéralisée) et de résine (venue remplacer les cristaux d'hydroxyapatite de la dentine) ne forme pas un joint parfait entre la dent saine et le biomatériau impliquant une baisse de longévité de la restauration. La dent restaurée est donc composée de multiples couches et le rôle de chacune dans la tenue mécanique finale est encore mal connu.

L'objectif de mes travaux est donc d'étudier la dent restaurée aux différentes échelles pertinentes afin de mieux comprendre le lien microstructure-propriétés de la dent saine et de proposer des outils prédictifs de la tenue mécanique de la dent restaurée et de ces différentes couches de matériaux. Pour cela une caractérisation à l'échelle du tissu et de l'organe dentaire est nécessaire.

Image MEB de la microstructure de la dentine

Image MEB de la microstructure de la dentine

A l'échelle du tissu, mes travaux portent principalement sur la dentine (le tissu dentaire majoritaire) et la couche hybride (l'interface d'ancrage du biomatériau au tissu). Les moyens expérimentaux utilisés pour l'étude de la microstructure sont principalement la microscopie électronique à balayage (MEB et MEB-FIB) et confocale par balayage laser et la porosimétrie par intrusion de mercure. L'étude mécanique est réalisée par nanoindentation, essais sur microplots et simulations numériques. A l'échelle de l'organe, la géométrie est acquise à l'aide d'un microtomographe à rayons X et des essais mécaniques « réels » et « virtuels » sont réalisés.

Visualisation 3D du réseau poreux de la dentine à la jonction avec l'émail

Visualisation 3D du réseau poreux de la dentine à la jonction avec l'émail

Type :
Séminaires - conférences
Lieu(x) :
Campus de Cachan
Amphi e-média
Bâtiment Léonard De Vinci - ENS Cachan
61, avenue du Président Wilson 94230 Cachan
Plan d'accès

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité