Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

LMT > Manifestations > Thèses / HDR

Recherche - Valorisation

Propriétés mécaniques des couches de produits de corrosion à l'interface acier/béton

le 29 novembre 2012
14H00

Soutenance de thèse de Anita DEHOUX, ENS Cachan, Domaine Mécanique, Génie Mécanique, Génie Civil

La corrosion des armatures est l'une des principales causes de détérioration des ouvrages en béton armé. Le développement de produits expansifs à l'interface acier/béton entraine des contraintes sur le béton d'enrobage et peut le faire fissurer.La prise en compte du développement des couches de produits de corrosion d'armature dans les calculs de durée de vie d'ouvrage en béton armé nécessite  une bonne connaissance des propriétés mécaniques de ces produits. Ce travail est consacré à la caractérisation des propriétés mécaniques des couches de produits de corrosion d'armature.
L'approche adoptée consiste en une identification des propriétés de la microstructure hétérogène complétée par des calculs d'homogénéisation en élasticité linéaire afin de calculer un comportement mésoscopique des couches de produits de corrosion.
Le corpus est composé d'échantillons de provenances et d'âges divers pouvant entrainer le développement de différents types de produits, leurs microstructures ont été comparées.
L'étude comprend une série de campagnes expérimentales à l'échelle de la microstructure. Des essais de micro indentation Vickers analysés par une approche de modèle de mélanges Gaussien ont permis l'acquisition de duretés et modules d'élasticité locaux.Une analyse des principaux composants est réalisée par microspectrométrie Raman. Ainsi sont déterminées des moyennes de module d'élasticité pour les différents types de produits présents sur les microstructures.
L'étude à l'échelle microscopique fournit les informations morphologiques et mécaniques nécessaires aux calculs d'homogénéisation en élasticité linéaire. La première#approche a consisté en des calculs d'homogénéisation des milieux aléatoires par des schémas autocohérent et autocohérent généralisé. Dans une deuxième approche, et d'après les hétérogénéités importantes observées pour la microstructure qui ne présente pas de motif régulier, des calculs de modules effectifs ont été réalisés en employant la méthode des éléments finis sur des images 2D prises au microscope optique.

Cette étude apporte des informations importantes pour les modèles de durée de vie des ouvrages en béton armé corrodé.
Type :
Thèses - HDR
Lieu(x) :
Campus de Cachan

Laboratoire

Composition du jury:


Valérie L'Hostis - CEA Saclay,
Abdelwahed Ben Hamida - UPMC,
Nicolas Burlion - LML Lille,
Raoul François- LMDC Toulouse,
Xavier Bourbon - Andra,
Yves Berthaud - LMT-Cachan,
Fatiha Bouchelaghem - LMT-Cachan

École Doctorale Sciences Pratiques


logo EDSP

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité