Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

LMT > Manifestations > Thèses / HDR

Recherche - Valorisation, Diffusion des savoirs

Stratégie de vérification et validation de modèles dédiée au calcul de quantités d'intérêt en ingénierie mécanique

le 11 octobre 2013
14H00

Soutenance HDR de Ludovic Chamoin, Maître de Conférences au LMT-Cachan de l'ENS Cachan, Domaine: Mécanique, Génie Mécanique, Génie Civil

Dans la très grande majorité des cas, la simulation numérique n'a pas pour objectif de prédire la solution globale du phénomène physique étudié, mais simplement quelques caractéristiques locales de cette solution appelées quantités d'intérêt et servant directement au dimensionnement.
Il est alors cohérent de ne vouloir contrôler que les paramètres de la simulation qui sont influents pour ces quantités d'intérêt, menant ainsi à une démarche de Vérification & Validation simplifiée.

Les travaux présentés visent à construire des modèles des modèles de simulation optimisés en vue du calcul de telles quantités d'intérêt.

Dans un premier temps, nous nous focaliserons sur les travaux liés à la vérification «classique », i.e. ceux permettant de construire des discrétisations (maillage EF par exemple) optimales vis-à-vis d'une tolérance d'erreur locale prescrite. 

Par la suite, nous nous intéresserons au contrôle des résultats de calcul obtenus par  réduction de modèle, démarche largement utilisée de nos jours pour simuler les modèles complexes. Dans ce contexte, nous étudierons deux cas précis : (i) le couplage de modèles, avec diverses applications (discret/continu, stochastique/déterministe, etc.) ; (ii) l'utilisation de la Proper Generalized Decomposition (PGD) pour représenter la solution de problèmes multi-paramétrés.

Enfin, nous aborderons la thématique de validation en étudiant des évolutions récentes dans le recalage des modèles mathématiques, avec pour objectifs d'obtenir une modélisation mathématique optimale et un recalage de modèle en temps réel en vue de la prédiction d'une quantité d'intérêt donnée. Ces évolutions nécessitent notamment un dialogue accru et intelligent entre l'expérience et la simulation.

Type :
Thèses - HDR
Lieu(x) :
Campus de Cachan
Amphithéâtre E-Media - Bâtiment Léonard De Vinci

Plan d'accès

Composition du jury


Denis Aubry - Professeur des Universités, Ecole Centrale de Paris (Rapporteur)
Marc Bonnet - Directeur de Recherche, ENSTA ParisTech (Rapporteur)
Kenneth Runesson - Professeur des Universités, Chalmers University - Suède (Rapporteur)
Philippe Cresta - Ingénieur, EADS Innovation Works
Pierre Ladevèze - Professeur des Universités, Ecole Normale Supérieure de Cachan
Frédéric Legoll - Directeur de Recherche, Ecole des Ponts ParisTech
Nicolas Moës  - Professeur des Universités, Ecole Centrale de Nantes
Martin Vohralik - Directeur de Recherche  INRIA Paris-Rocquencourt

Laboratoire

lmt-cachan

École doctorale EDSP

logo EDSP

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité