Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

Version francaise > ÉVÈNEMENTS > Séminaires

Recherche - Valorisation

Analyse expérimentale et modélisation multi-échelles du comportement différé des ouvrages en béton armé

le 22 octobre 2015
13H30

Farid Benboudjema PU scteur Génie Civil au LMT, interviendra lors du séminaire du jeudi à l'ENS Cachan.

F.B.gif

F.B.gif

Bien que le béton soit le matériau le plus utilisé dans le monde (1 m3 par an et par habitant environ), son comportement différé (retrait et fluage) reste encore mal connu. Les déformations de retrait ont un effet néfaste : fissuration lorsqu'elles sont restreintes, perte de précontrainte. Quant au fluage, il a un effet néfaste à travers les pertes de précontrainte, mais un effet bénéfique réduisant les contraintes induites par la restreinte du retrait. La restreinte du retrait s'effectue à différentes échelles :
    A l'échelle mésoscopique, le retrait de la pâte de ciment est gêné par les granulats : une décohésion à l'interface et une fissuration entre granulats se produisent ;
    A l'échelle macroscopique, des gradients de température et d'humidité relative, des éléments adjacents de structure et les armatures en acier conduisent également à une fissuration et de la décohésion.
Les impacts sont divers. Du point de vue mécanique, cela génère une dégradation de la raideur et de la capacité. Du point de la durabilité, la pénétration d'agents agressifs est favorisée par l'augmentation des propriétés de transport (perméabilité et diffusivité). Enfin, du point de vue de la fonction de service, si une étanchéité est requise et assurée par le béton exclusivement (enceintes de confinement de bâtiments réacteurs de centrales nucléaires, tunnel, barrages ...), celle-ci peut être remise en cause.
L'exposé s'attache a présenté des études expérimentales et de modélisations, à travers plusieurs échelles. A l'échelle macroscopique, l'impact du retrait et du fluage, en condition de séchage, est analysé à travers l'étude du comportement de poutres en béton armé précontraint. A l'échelle mésoscopique, une analyse expérimentale utilisant la technique de corrélation d'images (Correli-Q4) est présentée et les résultats sont comparés à ceux de simulation numérique. A l'échelle microscopique, l'investigation du fluage et de ses mécanismes est abordée en conditions endogènes.
Type :
Séminaires - conférences
Lieu(x) :
Campus de Cachan
Amphi e-média
Bâtiment Léonard De Vinci - ENS Cachan
61, avenue du Président Wilson 94230 Cachan
Plan d'accès

Agenda des séminaires 2015


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité