Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

Version francaise > Manifestations > Séminaires du LMT

Recherche - Valorisation

Vers une prise en compte de l'anisotropie dans les structures osseuses

le 24 janvier 2019
à 13h30

Christophe Cluzel, Maitre de Conférences à l'IUT d'Evry, interviendra lors d'un séminaire.

Les structures osseuses se sont naturellement adaptées à un ensemble de sollicitations mécaniques et biologiques. Cette évolution n'ayant aucune raison de d'aboutir à des solutions simples, les microstructures et leurs évolutions dans le temps sont très complexes. Lors des opérations de chirurgie, les choix des formes et matériaux de prothèses ainsi que la façon de les fixer sont assistés par des simulations prédictives du comportement à court et long terme. A la fois pour simplifier les modèles et pour permettre de disposer de résultats rapides mais personnalisés, une très grande majorité des outils de modélisation limitent la complexité en utilisant des modèles isotropes ou en limitant les validations des directions et propriétés mécaniques introduites, aussi bien en élasticité que pour l'endommagement et le remodelage.

La recherche en cours focalise sur le développement d'outils de simulation, de modélisation et d'essais permettant de prendre en compte l'anisotropie pour mieux en appréhender les effets sur la représentation du comportement d'un fémur. Les applications visées à long terme sont d'une part l'optimisation de plaque de renforts interprothétiques de fémur vis à vis du risque de fracture et d'autre part, l'influence de dégradations mécaniques sur le processus de remodelage.

Les points expérimentaux abordés lors de cette présentation sont l'adaptation à l'anisotropie d'un essai brésilien pour l'identification de contraintes de ruptures fragiles de traction, puis la conception, la réalisation et l'interprétation de résultats d'essais de  torsion. Quelques spécificités de réalisations d'essais en biomécanique humaine sont alors mis en exergue pour discuter du choix de collaborations avec différents laboratoires de biomécanique. La modélisation de certaines dégradations sont prises en compte via un modèle d'endommagement construit à partir des mécanismes décrits à l'échelle de la microstructure. Et enfin, pour permettre une simulation, des mesures des directions de microstructures sont réalisées en microtomographie et introduites dans la géométrie via des simulations de type diffusion. 
Type :
Séminaires - conférences
Lieu(x) :
Campus de Cachan
Bâtiment Léonard de Vinci
Amphi E-Media

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité