Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

Version francaise > PARTENARIATS > Partenariats industriels

Partenaires industriels

Comp'Innov

Ce laboratoire commun créé en 2012 regroupe le CETIM, l'Institut de recherche en génie civil et mécanique (GeM) de Nantes et le LMT autour de nouveaux procédés de mise en forme de composites à matrice thermoplastique à grande cadence pour l'industrie automobile, intégrant l'identification des défauts.


Institut SEISM

Inauguré le 19 décembre 2012 dans le cadre du grand projet Paris-Saclay, l'Institut SEISM est un groupement d'intérêt scientifique créé par le CEA, EDF, l'Ecole Centrale Paris, L'Ecole Normale Supérieure de Cachan et le CNRS. L'institut a pour mission de fédérer les compétences des différents partenaires en matière de risque sismique, et a pour ambition de devenir un pôle de référence internationale dans le domaine. Pour ce faire, l'Institut mobilise une cinquantaine de chercheurs, et s'appuie entre autres, sur la plateforme expérimentale TAMARIS du CEA, moyen expérimental unique en Europe dans ce domaine. Pour le LMT, l'institut a environné cinq thèses de doctorat principalement dans le secteur Génie Civil durant ce quinquennat, notamment par l'intermédiaire du PIA SINAPS@.


Ener' Campus

L'ENS Paris-Saclay et EDF, premier producteur mondial d'électricité, ont défini un accord cadre permettant de gérer l'ensemble de leurs actions partenariales. Il s'agit de fédérer, dans une démarche commune, nos actions autour de 4 thèmes principaux que sont : Les essais hybrides, l'analyse d'images, les incertitudes et les stratégies et contrôle des calculs en non linéaire. Durant ce quinquennat, ce partenariat stratégique a permis la réalisation de cinq travaux de thèses, principalement autour du comportement des matériaux.

IRSN

Ce consortium regroupe l'IRSN, l'IFFSTAR, le LMDC, le LMA et l'ENS Paris-Saclay / LMT autour de l'étude des pathologies dans les ouvrages en béton armé pour le nucléaire (réaction de gonflement interne, corrosion des aciers). Ce consortium est organisé de manière concertée avec le projet international ODOBA, pour lequel l'IRSN prévoit, sur la période 20162026, la réalisation d'essais de vieillissement de blocs en béton de grandes dimensions (plateforme expérimentale ODE à Cadarache).