Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

Version francaise > RECHERCHE > Secteur Mécanique et Matériaux

UTR Eikologie

Cette UTR centre son activité scientifique autour de l'imagerie quantitative au service de la mécanique. A partir d'une approche globale de la corrélation d'images numériques (CIN), qui constitue sa « marque de fabrique », les interfaces entre l'acquisition des images lors d'essais mécaniques, l'analyse cinématique et la modélisation, en particulier à des fins d'identification et de validation, sont progressivement estompées permettant de définir et d'atteindre des procédures « optimales », au sens d'une moindre incertitude.

Il s'agit d'une part de mieux s'adapter aux moyens imageurs. Si l'image est un concept universel, la reconnaissance et la prise en compte des spécificités des mécanismes physiques de formation des images, des différents modes d'acquisition, des traitements numériques nécessaires (reconstruction tomographique), de leur multiplicité et de leur multimodalité au travers de la chaine de traitement permet de gagner considérablement en finesse de description, en robustesse, et en correction d'artefacts. cela consiste ensuite à mieux s'adapter à la modélisation : celle-ci part d'une représentation mathématique des objets et de leurs cinématiques qui peuvent être très diverses. C'est avec elle que la CIN doit dialoguer, d'où le bénéfice naturel de parler la même « langue ». Enfin, il est nécessaire d'associer la notion de bruit et d'incertitude des données d'entrée aux résultats produits (mesurandes). C'est également une voie pour définir de manière objective l'optimalité des traitements effectués.


Responsable UTR


Directeur de Recherche au CNRS