Accès direct au contenu

LMT

Version anglaise

aide

LMT > Recherche > Secteur Structures et Systèmes

Secteur "Structures et Systèmes"

Les Activités de recherche

secteur structures et systèmes Les activités du Secteur "Structures et Systèmes" s'inscrivent  dans le domaine des "Simulation based Engineering Sciences" et concernent en particulier la modélisation et le calcul des structures et des systèmes mécaniques complexes, ainsi que la vibro-acoustique.
Les objectifs principaux sont, au moyen de stratégies de modélisation et de simulation en rupture avec les stratégies classiques, de reculer les limites actuelles en modélisation et en calcul en réponse aux défis industriels et sociétaux de nos grands partenaires. Il s'agit également de contrôler les calculs et les modèles dans un cadre tenant compte des sources d'incertitudes majeures, d'optimiser les matériaux et les structures. Une attention particulière est portée à la modélisation et à la validation des matériaux et structures composites.
Même si les études font une place importante aux travaux fondamentaux, la plupart des recherches sont menées en étroite collaboration avec l'industrie, jusqu'à la réalisation de logiciels prototypes. Si le secteur est divisé en UTR couvrant nos principaux thèmes de recherche, les synergies au sein du secteur sont telles qu'il s'agit en fait bien d'une seule et même équipe, certes de taille importante et avec un spectre assez large, mais partageant une réunion de recherche hebdomadaire commune et des fondamentaux culturels essentiels. Ce caractère de coopération extrêmement étroite entre les chercheurs du secteur se traduit dans l'appartenance des chercheurs à deux et même souvent trois UTR (notons cependant que les thésards appartiennent eux à une UTR et une seule).

Enfin, suite à l'arrivée d'Hugo Leclerc en 2004, une véritable stratégie logicielle a été engagée au sein du laboratoire. Elle a une influence considérable sur les nombreux développements menés au niveau du secteur. Cette politique vise à capitaliser les différents développements matures et d'innovation dans une plate-forme logicielle homogène et très performante. Accompagnée par une politique ambitieuse en matière de moyens de calculs (méso-centre de calcul d'une puissance de 10 Tflops) elle permet notamment de faire des démonstrateurs crédibles vis-à-vis de nos partenaires industriels et d'aborder les défis liés aux simulations massivement parallèles dans le domaine du calcul des structures.

Le secteur, sous la responsabilité de David Néron, est l'un des pilotes du parcours (MS)2SC "Modélisation et Simulation en Mécanique des Structures et Systèmes Couplés, coopéré par l'ENS Cachan, l'Ecole Centrale de Paris et l'ENSTA. Le secteur est aussi partenaire avec l'Université d'Hanovre de l'International Research training group (Programme "Initiative d'Excellence" Allemand) "Virtual Material and Structures and their Validation.

Le secteur est, à l'ENS, l'acteur principal du partenariat INNO-Campus, qui lie l'ENS de Cachan à EADS-IW, à travers le Groupe de Recherche Concertée "Modélisation et Simulation Avancée". Sur le même modèle de coopération, un accord cadre de collaboration entre l'ENS Cachan et Astrium Space Transportation vient conforter les nombreuses relations  de recherche nous liant depuis de nombreuses années.
Un laboratoire commun 'Comp'Innov' a été créé en 2012, en partenariat avec le CETIM, l'Ecole Centrale de Nantes et l'Université de Nantes sur la thématique des applications structurales des composites à bas coûts, une application particulièrement visée étant celle de l'automobile.
Enfin le secteur participe au laboratoire commun EDF/ENS Cachan 'Ener-Campus' créé en 2013 et intervient en particulier sur les thématiques Validation des Modèles, Calcul Intensif et Modélisations et Calculs Probabilistes.

Les activités du secteur sont également soutenues par l'intermédiaire d'un nombre important d'ANR, d'un programme de la fondation Aéronautique et Espace, par la participation aux pôles de compétitivité Syst@matic et ASTECH, au RTRA Digiteo, ainsi que par des projets de l'Institut Farman.
Dans nos domaines de recherche privilégiés, les membres du secteur sont invités à donner de nombreuses conférences plénières ou semi plénières dans les principales conférences internationales. Cette reconnaissance scientifique se traduit également par une participation dans la quasi-totalité des grands journaux internationaux et par  une présence dans les principales instances de la recherche Européenne: "ECCOMAS" (European Community on Computational Methods in Applied Sciences), Euromech (European Mechanics Society) et mondiale: IACM (International Association on Computational Mechanics), IUTAM (International Union in Theoretical and Applied Mechanics").

Bien que menant des recherches en amont le secteur bénéficie, outre ses partenariats privilégiés,  de relations industrielles de longue durée en particulier avec AIRBUS le CNES, et les différentes composantes de SAFRAN. Il coopère naturellement avec un nombre important d'universités étrangères et accueille dans ce cadre de nombreux visiteurs du monde entier.



Responsable

David NÉRON
Professeur à l'ENS Paris-Saclay
Directeur-Adjoint

Administration et Gestion

Lydia MATIJEVIC

Téléphone: +33 (0)1 47 40 24 02

Fax: +33 (0)1 47 40 27 85


Faits marquants

La méthode LATIN multi-échelle
O. ALLIX, P.A. BOUCARD, L. CHAMPANEY, P. GOSSELET, D. NERON, C. REY


Une théorie pour l'identification en dynamique transitoire en présence de données corrompues

O. ALLIX, P. FEISSEL, H.M. NGUYEN


La théorie des méconnaissances en conception robuste

P. LADEVEZE, G. PUEL, F. LOUF, P. ENJALBERT


Une approche ondulaire en dynamique transitoire et acoustique

 P. LADEVEZE, B. SOURCIS, H. RIOU, G. BEZIER, B. FAVERJON, P. ROUCH


Un matériau virtuel pour les composites stratifiés

 P. LADEVEZE, G. LUBINEAU, D. VIOLEAU, M. TROVALET


Actualités

Publications

(en cours de construction)